Une erreur de recrutement peut générer des coûts et une perte de temps importante :

  • Conséquences négatives liées à la sous-performance du salarié (contacts négatifs avec les clients, mauvaise image véhiculée par le salarié, collaboration négative avec d’autres départements, etc.)
  • Coûts et temps passé à recruter son remplaçant.
  • Indemnités de licenciement
  • Impact sur la motivation de l’équipe
  • etc

Ainsi, le processus de recrutement ne doit pas être pris à la légère. Il convient de prendre le temps de trouver la bonne personne pour le bon poste. Voici 6 astuces pour éviter les erreurs de recrutement

Définir le candidat idéal pour éviter les erreurs de recrutement

Avant toute chose, l’organisation doit imaginer son candidat idéal tant sur le plan des compétences techniques que de ces soft skills.

Définir les compétences nécessaires

Définir les compétences nécessaires et les compétences souhaitées. Si le recrutement concerne un poste de technicien, il est important de définir quelles sont les compétences nécessaires pour occuper le poste. Quel est le niveau d’étude nécessaire pour occuper le poste ? Le candidat doit-il posséder des certifications ? En fonction du poste à remplir, le niveau de séniorité doit également être précisé. Le candidat doit-il être expérimenté ou est-ce que l’organisation recherche un profil junior ? En plus de ces « must have », l’organisation doit définir les compétences « good to have » (qui seraient un plus). Par exemple, s’il peut arriver que la nouvelle recrue doit échanger avec une filiale en Espagne, l’organisation peut signaler qu’être hispanophone est un avantage.

Définir le type de profil souhaité

En fonction de la culture de l’entreprise et du poste à pourvoir, la recherche de soft skills spécifiques n’est pas non plus à négliger. Même le meilleur technicien peut s’avérer être une erreur de recrutement s’il n’arrive pas à travailler en équipe par exemple. Comme pour les compétences techniques, il convient de déterminer les savoirs-être nécessaires pour occuper un poste. Là encore, ces dernières doivent être spécifiées sur l’offre d’emploi afin que le candidat puisse savoir dans quel environnement de travail il sera amené à travailler et quelles sont les compétences humaines que l’organisation attend de lui. Par exemple, si l’entreprise recherche un comptable, il faudra préciser que la nouvelle recrue doit être minutieuse et appliquée. Si c’est un responsable RH qui est recherché, il faudra rechercher un profil avec une bonne capacité d’écoute, une bonne organisation, etc.

Définir dans l’offre d’emploi le poste à occuper

Il est important dans l’offre d’emploi de décrire ce que l’on attendra de la nouvelle recrue. Tant sur ses tâches quotidiennes que les qualités qu’il devra présenter pour occuper au mieux le poste concerné. Plus le descriptif du poste sera détaillé, plus il y a de chance d’attirer des profils adaptés au poste qui seront et resteront motivés après leur intégration et éviter ainsi les erreurs de recrutement.

Vérifier les informations du candidat pour éviter les erreurs de recrutement

Analyse du CV, de la lettre de motivation et entretien

En plus de l’analyse du CV, il est important de bien analyser la lettre de motivation. Cette dernière permet de connaître les motivations réelles du candidat. Est-ce le poste décrit qui l’a attiré ou est-ce plutôt l’idée de travailler dans votre organisation qui l’intéresse ? L’entretien est le meilleur moyen pour cerner un candidat et connaître son expérience. Les questions doivent être préparées à l’avance pour ne pas oublier d’aborder certains sujets.

Sonder les motivations du candidat via des assessment centers par exemple

Les assessment centers sont de parfaits exercices pour analyser les réactions des candidats dans des situations spécifiques. Serious games, entretiens de groupe ou encore mises en situations sont d’excellents tests pour déceler les traits de personnalité de votre future recrue.

Contacter les références du candidat

En plus de l’analyse du CV et de la lettre de motivation, il est important de contacter au moins une référence du candidat. Cela permettra de vérifier les points avancés par le candidat et tenter de déceler des points de sa personnalité qui ne seraient pas parus pendant l’entretien.

Quelques conseils bonus pour éviter les erreurs de recrutement

Faire appel à des cabinets spécialisés

Lorsque cela est possible, vous pouvez faire appel à des agences de recrutement qui pourront sourcer pour vous les candidats idéals en fonction de vos critères. Ces dernières disposent d’outils et de réseaux importants leur permettant de vous trouver la perle rare. En fonction de vos besoins, vous pourrez leur déléguer certaines tâches (sourcing, assessment centers, entretiens de recrutement, …) ou l’intégralité du processus.

Pensez à l’avenir

Enfin, pensez à l’avenir. Parfois, il est préférable de recruter un candidat dont le profil correspond à l’entreprise bien que ses compétences ou son expérience soient inférieures à d’autres. En effet, grâce à de bonnes formations, un candidat novice pourrait devenir le parfait manager dans quelques années.

 

PDF recrutement PME

 

Dan Guez
Écrit par : Dan Guez

Co-Fondateur d’OpenSuccess

Père de famille, Entrepreneur, Chef d’entreprise, mi-Geek mi-Commercial, je suis tombé dans le recrutement digital par hasard en 2001.
Des annonces d’emploi dans la presse jusqu’aux Réseaux Sociaux professionnels en passant par les CVthèques, depuis 2001, je vis cette révolution digitale dans le monde du recrutement avec mes clients recruteurs.


Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 0

Your page rank: