Le parcours d’intégration ou onboarding, est un moment crucial lors du recrutement de nouveaux collaborateurs. C’est à cette étape que les nouveaux arrivants prennent leurs marques et font connaissance avec leur nouvel environnement de travail et leurs nouveaux collègues.

Organiser un parcours d’intégration efficace, c’est vous assurer que votre nouveau salarié se sentira bien dans votre entreprise, y sera productif, et aura envie d’y rester longtemps. Pour vous aider à mettre en place un parcours d’intégration optimal, voici les 5 étapes clés d’un bon parcours d’intégration en entreprise.

Étape 1 : Informez vos collaborateurs

La toute première étape d’un bon parcours d’intégration consiste à informer vos collaborateurs de l’arrivée d’un nouveau salarié dans l’entreprise, ainsi que de sa date d’arrivée, son futur poste de travail etc. Pour cela, un simple email interne peut suffire. De cette façon, vous éviterez tout malaise.

Par ailleurs, vous pourrez faire participer les futurs collègues du nouveau collaborateur à son parcours d’intégration si vous le souhaitez, en leur demandant par exemple de lui faire visiter les lieux ou de le briefer sur les missions en cours dans son équipe le jour de son arrivée.

Étape 2 : Préparez l’arrivée du nouvel arrivant

Le salarié que vous venez de recruter arrive dans quelques semaines ? Il est temps de préparer son arrivée en n’omettant aucun détail. Cela commence par les formalités administratives bien sûr, mais aussi la préparation de son poste de travail. Veillez à ce qu’il dispose à son arrivée de tout le matériel et toute la documentation nécessaire à une prise de poste efficace.

La pratique la plus courante utilisée par beaucoup d’entreprises, parce qu’elle est simple et très efficace, consiste à regrouper toutes les informations dont aura besoin le nouvel arrivant dans un livret d’accueil.

Si votre nouveau salarié doit suivre des formations spécifiques à son arrivée, il est également temps de les organiser.

Étape 3 : La journée d’intégration

Une fois que tout est en place pour que votre nouveau collaborateur puisse prendre son poste de travail dans les meilleures conditions, il est temps de préparer sa première journée d’intégration.

La journée d’intégration peut prendre différentes formes : visite des lieux, présentation des équipes, repas avec les collaborateurs, organisation d’activités ludiques etc. Ce qu’il faut déterminer avant toute chose, ce sont les objectifs à atteindre à l’issu de cette journée. En d’autres termes, que voulez-vous présenter au nouvel arrivant ?

Généralement, les journées d’intégration s’organisent autour des thèmes suivants :

  • La culture de l’entreprise
  • Le poste de travail
  • Les collaborateurs

À l’issu de cette journée d’intégration, le nouveau collaborateur doit connaître en détail les tenants et aboutissants de son poste (fonctions, missions, responsabilités etc.), avoir été imprégné de la culture de l’entreprise, et avoir été présenté à ses collaborateurs. Libre à vous d’opter pour une manière classique ou plus originale d’organiser tout cela.

Étape 4 : La période d’essai

Le parcours d’intégration d’un nouveau collaborateur ne s’arrête pas à sa première journée de prise de poste. Le suivi de ce collaborateur pendant les premiers mois qui suivent son arrivée est crucial pour une intégration réussie.

L’issue de la période d’essai est un moment idéal pour faire un premier point sur l’intégration du nouveau collaborateur. A-t’il pu prendre ses marques dans son nouvel emploi ? Dispose-t-il de tous les moyens nécessaires pour mener à bien ses missions ? S’entend-il bien avec ses collègues ? Ses attentes et besoins sont-ils satisfaits ? Comment se sent-il de manière générale dans son nouvel environnement professionnel ?

Faites un entretien avec votre nouveau collaborateur pour répondre à toutes ces questions et à toutes celles que vous jugerez utiles, afin de déterminer si l’intégration de ce dernier est réussie, et/ou si des axes d’amélioration peuvent être envisagés et mis en place.

Étape 5 : Le suivi au-delà de la période d’essai

Le suivi du parcours d’intégration d’un nouveau collaborateur se fait idéalement bien au-delà de la période d’essai, jusqu’au premier entretien annuel d’évaluation. Durant cette période, veillez à rester à l’écoute des nouveaux arrivants et disponible s’ils ont des questions ou des demandes.

Dans la mesure du possible, essayez de faire des points avec vos nouveaux collaborateurs le plus régulièrement possible, afin de veiller à ce qu’ils se sentent bien dans leur nouvel environnement et soient dans des conditions de travail optimales.

Ainsi, la clé d’un bon parcours d’intégration réside dans le fait de tout mettre en œuvre pour que votre nouveau collaborateur puisse prendre ses marques en toute sérénité, tout en veillant à ce que tout se déroule bien, y compris après son arrivée.

Un parcours d’intégration réussi aura un impact non seulement sur la qualité du travail de votre nouveau collaborateur, mais aussi sur l’ambiance au sein de votre équipe, et plus largement sur l’image de votre entreprise et votre marque employeur.

 

OpenSuccess - offre recruteurs

 


Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 3.67

Your page rank: