L’entretien d’embauche est une étape décisive dans votre processus de recrutement.

C’est le moment crucial où vous allez pouvoir récolter des informations précieuses sur vos candidats, afin de pouvoir choisir celui ou celle qui correspondra le mieux au poste que vous leur proposez. Découvrez nos 10 conseils pour réussir un entretien d’embauche et optimiser son efficacité et ses résultats.

1. Préparez un scénario d’entretien d’embauche

Pour un entretien d’embauche réussi, le secret est d’être le mieux préparé possible.

Commencez par préparer un scénario qui détaille chaque étape de l’entretien, de l’accueil du candidat à son évaluation. Profitez-en aussi pour établir une liste de questions, autour desquelles vous pourrez bien sûr improviser en fonction des réponses obtenues et du profil du candidat. N’oubliez pas de rester dans le cadre de la loi, en proscrivant toute question personnelle (santé, orientations religieuses etc.).

2. Apportez tous les documents utiles

Prenez avec vous tous les documents qui pourront être utiles lors de l’entretien, y compris le CV et la lettre de motivation du candidat, afin de pouvoir les consulter dans le cas où se dernier se présenterait sans les apporter.

Mettez également en place une grille d’évaluation exhaustive et qui puisse se remplir facilement et rapidement.

3. Accueillez le candidat pour faire bonne impression

Ce premier contact direct peut être le plus déterminant de l’entretien. Certains recruteurs optent pour un accueil positif et chaleureux, tandis que d’autres en profitent pour faire un premier test du candidat, avec un accueil plus froid visant à tester, par exemple, ses réactions et sa capacité d’adaptation.

Libre à vous de choisir au préalable le type d’accueil idéal, en fonction aussi du type de poste à pourvoir et du type de profil recherché. Gardez cependant à l’esprit que cela peut aussi avoir un impact sur votre marque employeur.

4. Entretien seul(e) ou accompagné(e)

Avant d’organiser les entretiens à proprement parler, décidez si vous souhaitez les mener seul(e) ou accompagné(e) d’une autre personne, telle que par exemple le chef du service concerné par le poste à pourvoir. Mener directement les entretiens avec le futur N+1 du candidat peut vous permettre de gagner du temps sur la future sélection.

De plus, une personne directement concernée par le poste à pourvoir pourra vous aiguiller sur les questions pertinentes à poser aux candidats, notamment s’il s’agit d’un métier technique.

5. Présentez l’entreprise

Cette étape peut aussi être préparée à l’avance. L’important est de donner des informations pertinentes et structurées au candidat sur le poste et sur l’entreprise. Il faut trouver un juste milieu en donnant une vision claire au candidat de son futur environnement de travail sans toutefois se perdre dans les détails.

6. Veillez au temps de parole de chacun

Il est important de laisser le plus de temps de parole possible au candidat. Beaucoup de recruteurs monopolisent la conversation sans s’en apercevoir, alors que l’objectif est que le candidat s’exprime pour que le recruteur puisse en retirer le maximum d’informations utiles à sa prise de décision finale.

7. Posez vos questions dans l’ordre

À vous de déterminer l’ordre dans lequel vous poserez vos questions au candidat.

Cependant, il doit être établi à l’avance et respecté. Par exemple, vous pouvez commencer par évaluer ses compétences techniques, puis ses soft skills, puis faire des mises en situations etc. Le but est de conserver une cohérence, et de ne pas passer arbitrairement d’une catégorie à l’autre, quel que soit l’ordre que vous choisirez.

8. Faites un bilan avec le candidat

À l’issu de l’entretien, faites un bilan succinct avec votre candidat, afin qu’il puisse éventuellement ajouter des informations, ou vous poser des questions sur le poste ou l’entreprise. Cela vous permettra, de votre côté, d’effectuer un premier petit bilan à chaud.

9. Faites un bilan à chaud de votre entretien d’embauche

Une fois l’entretien terminé et le candidat reparti, faites un bilan détaillé à chaud en notant vos premières impressions, et en vous appuyant sur votre grille d’évaluation. Ce bilan vous aidera par la suite à prendre votre décision finale, car il vous permettra de vous remémorer l’entretien dans ses moindres détails. Vous pouvez également faire ce bilan avec le manager du service concerné par le poste à pourvoir.

10. Donnez votre réponse finale à tous les candidats

Informer tous les candidats de votre décision finale, c’est-à-dire envoyer des réponses négatives à toutes celles et ceux qui n’auront pas été retenus est une tâche qui peut prendre du temps, c’est pourquoi beaucoup de recruteurs ne prennent pas la peine de le faire.

C’est un tort, car informer tous les candidats de votre décision finale sera bénéfique pour votre marque employeur et vos campagnes de recrutement futures. Voyez votre campagne de recrutement sur le long terme, et pensez aux prochains recrutements que vous devrez mener. Si possible, faites des réponses personnalisées pour chaque candidat, en expliquant les raisons pour lesquelles leur candidature n’a pas été retenue.

Nous espérons que ces 10 conseils vous aideront à optimiser le bon déroulement et l’efficacité de vos entretiens de recrutement. Opensuccess peut aussi vous accompagner dans vos recrutements en sélectionnant pour vous les meilleurs talents. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Tendances recrutement 2021


Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 0

Your page rank: