Selon une enquête menée par la Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (DARES) et publiée en juillet 2019, 17 % des recrutements sont jugés difficiles par les recruteurs.

Vous avez peut-être vous-même déjà dû faire face à un recrutement difficile ?

Pourquoi certains recrutements sont-ils plus difficiles que d’autres ?

Quelles solutions peut-on envisager pour y remédier ?

Recrutement difficile : Pour quelles raisons ?

En premier lieu, il convient bien sûr d’identifier quelles sont les raisons pour lesquelles certains recrutements sont difficiles.

Outre des raisons qui peuvent être propres à l’entreprise elle-même, voici les principales raisons invoquées dans le cadre de l’étude menée par la DARES :

  • Inadéquation du profil des candidats (60 % des recrutements jugés difficiles) ;
  • Manque de candidatures (60 % des recrutements jugés difficiles) ;
  • Les caractéristiques du poste proposé (55 % des recrutements jugés difficiles) ;
  • La concurrence des autres entreprises (29 % des recrutements jugés difficiles) ;
  • Un déficit d’image de l’entreprise, du secteur d’activité ou du poste proposé (23% des recrutements jugés difficiles).

Si vous recrutez des profils précis, comme des profils informatiques, commerciaux ou dans l’industrie, vous pouvez vous heurter à un manque de profils qualifiés. Alors quelles solutions s’offrent à vous ?

Quelles solutions pour réussir un recrutement difficile ?

Pour réussir un recrutement difficile, optimisez votre sourcing

La première solution pour réussir un recrutement difficile est de mettre au point, au préalable, une stratégie de sourcing optimale. Il vous faudra aller chercher vos candidats là où ils se trouvent, et dans le cas d’un recrutement difficile, ils sont évidemment moins faciles à trouver.

C’est aussi la raison pour laquelle l’inadéquation du profil des candidats est le premier problème évoqué dans l’étude de la DARES.

Concrètement, faites des recherches comme vous pourriez le faire pour une étude de marché. Les développeurs web, par exemple, fréquentent des sites d’emploi et jobboards spécialisés, on les trouve plus rarement sur les sites généralistes tels qu’Indeed ou Pôle Emploi.

Les profils pénuriques, la cause de vos difficultés

Les recrutements difficiles sont également fréquemment dus à la pénurie de profils constatée dans le métier visé.

Pour y remédier, vous pouvez faire appel à une agence de recrutement ou un chasseur de tête, dont le cœur de métier consiste justement à trouver et contacter ces profils rares.

Une autre astuce consiste à diversifier vos canaux de recrutement. Par exemple, avez-vous pensé à utiliser la cooptation ? Elle consiste à utiliser vos réseaux professionnels mais aussi ceux de vos collaborateurs, afin de dénicher le candidat idéal.

Autre exemple, si vous acceptez d’embaucher un débutant, vous pouvez faire vos recherches dans les écoles délivrant les formations et diplômes propres au poste proposé, et présenter votre offre d’emploi aux étudiants.

Globalement, n’hésitez pas à faire preuve d’ingéniosité et d’imagination pour utiliser de nouveaux moyens de diffusion de vos annonces et de sourcing de vos candidats.

Les caractéristiques du poste proposé : vous cherchez un “mouton à 5 pattes” ?

Il arrive parfois que les caractéristiques du poste proposé rendent intrinsèquement pénuriques les candidatures susceptibles d’y correspondre.

Essayez si possible de revoir votre profil de poste, en hiérarchisant les compétences demandées, des plus importantes aux plus secondaires.

Mettez également de côté celles qui peuvent être rapidement acquises par l’expérience.

Ainsi, même un candidat qui ne possède pas ces compétences au départ, pourra tout de même convenir au poste proposé, s’intégrer rapidement et acquérir ces quelques compétences manquantes.

En résumé, si le poste à pourvoir contient des caractéristiques trop spécifiques, tentez dans la mesure du possible de les simplifier.

La marque employeur peut aussi être un frein pour les candidats.

Votre marque employeur, vous le savez, joue un rôle capital dans vos processus de recrutement, et c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de recrutements difficiles.

En plus des contraintes liées au recrutement lui-même (profils pénuriques, poste spécifique etc.), il faut aussi tenir compte de la concurrence.

Plus un candidat est difficile à trouver, plus il est important de savoir l’attirer, d’autant plus si d’autres entreprises recherchent le même type de profil, ce qui est très souvent le cas.

Dans votre communication, que ce soit dans le cadre du recrutement ou en dehors, mettez toujours en avant les valeurs de l’entreprise, mais aussi le cadre agréable de travail qu’elle offre, les perspectives d’évolution de carrière, ou encore des éléments plus basiques mais toutefois importants tels qu’un salaire attractif ou des avantages en nature.

N’hésitez pas également à impliquer vos collaborateurs qui désormais, avec la puissance d’internet et des réseaux sociaux, deviennent malgré eux de précieux représentants de cette marque employeur.

Des collaborateurs impliqués et épanouis dans leur travail donneront automatiquement envie à d’autres personnes de postuler pour intégrer votre entreprise.

 

Plus un recrutement est difficile, plus il faut user d’ingéniosité, de patience, de rigueur et de précision pour le réussir. L’étape la plus importante consiste à identifier pourquoi votre recrutement en particulier est difficile.

Nous avons évoqué les principales raisons identifiées dans l’étude, mais elles sont aussi et avant tout à identifier au cas par cas.

Chez OpenSucess, nous accompagnons nos clients dans leurs processus de recrutement, y compris les plus délicats. Nous avons notamment développé nos propres méthodes de sourcing pour vous aider à recruter les meilleurs talents.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.


Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 5

Your page rank: