Une grille d’entretien est un outil utilisé par les recruteurs pour mener des entretiens avec des candidats. Il s’agit d’une liste de questions posées par le recruteur. Les réponses seront évaluées et notées en fonction du besoin de l’entreprise et du profil recherché.

Il s’agit d’un fil rouge pour mener l’entretien qui permet de synthétiser les réponses reçues de la part des candidats et les comparer, même si les entretiens sont menés par des collaborateurs différents. Il convient de mettre en place des barèmes avec des critères pour attribuer chaque note. Ces critères vont dépendre du poste à pourvoir et des qualités recherchées chez le candidat idéal.

Évaluer les connaissances du candidat sur une grille d’entretien d’embauche

Il s’agit de la partie la plus factuelle et vérifiable de l’entretien.

– Évaluer les formations et compétences techniques sur la grille d’entretien d’embauche

En fonction du poste à pourvoir, la formation peut-être un point important à évaluer chez un candidat. Généralement, les compétences techniques sont abordées avec un recruteur qualifié ou via des tests techniques qui permettent de vérifier les connaissances du candidat.

Ainsi, en fonction de la personne qui fait passer l’entretien, les questions à poser seront différentes. C’est également dans cette rubrique qu’il faut aborder la maîtrise des langues et des outils informatiques par exemple.

– Évaluer les expériences professionnelles sur une grille d’entretien d’embauche

Les expériences professionnelles sont également un critère de sélection important qu’il convient d’aborder lors des entretiens. Le candidat doit pouvoir présenter les postes qu’il occupait, les tâches qu’il y réalisait et la durée de ses expériences professionnelles. De chacune d’entre elles, le candidat doit pouvoir énoncer ce qu’il y a acquis (tant sur le plan technique qu’humain).

– Évaluer la connaissance du candidat de l’entreprise

Le candidat doit s’être renseigné sur l’entreprise à laquelle il postule. Ce point doit être vérifié en cours d’entretien. Des questions comme : « savez-vous quelles sont les valeurs de l’entreprise ? » ou encore « savez-vous dans quels secteurs nous opérons » doivent être posées pour vérifier la motivation du candidat à intégrer l’entreprise

Lien vers le guide du recrutement pour les PME

Évaluer les soft skills sur une grille d’entretien d’embauche

Il n’est pas aisé d’évaluer les soft skills d’un candidat et de les noter sur une grille d’entretien d’embauche. Ces dernières doivent être appréhendées et déduites de ses réponses.

– La fameuse question des qualités et défauts

Même si les réponses ne sont pas toujours honnêtes, elles permettent de voir comment un candidat peut justifier un défaut sans se dévaloriser ou défendre une de ses qualités sans paraître présomptueux. Il convient de poser des questions au candidat afin qu’il illustre ces propos par des expériences passées.

– Le travail en équipe et le management

Le candidat sera intégré dans une organisation. Ainsi, il est important d’évaluer ses capacités à travailler en équipe et à communiquer avec ses collègues. Il est judicieux de poser des questions sur la relation qu’il entretenait avec ses collègues lors de ces précédentes expériences, du type de management qu’il y appliquait ou encore de ses habiletés à gérer les conflits et les désaccords.

Ajouter des cases plus générales à votre grille d’entretien d’embauche

– Informations pratiques : rémunération, mobilité et disponibilité

Certaines informations pratiques sont également à spécifier sur la grille d’entretien d’embauche. Il est important de savoir par exemple la date de disponibilité du candidat ainsi que ses prétentions salariales. Il convient également d’aborder la question de la mobilité du candidat. Toutes ces informations seront prises en compte lors du choix final.

– La première impression du recruteur

Il est souvent utile de noter sur la grille d’entretien d’embauche des commentaires sur la première impression relevée par le recruteur. Il pourra y préciser si le candidat est habillé de façon professionnelle, s’il a l’air sûr de lui ou plutôt introverti…

– Ce qui a marqué le recruteur

Il est important de ne pas se cloisonner aux seules questions présentes sur la grille d’entretien d’embauche et laisser le dialogue s’en écarter lorsque l’occasion se présente. Ainsi, le recruteur doit pouvoir inscrire sur une section de la grille d’entretien d’embauche les éléments relevés lors de ces échanges.

– La motivation du candidat

La motivation doit également être évaluée pendant l’entretien. Le niveau de préparation du candidat à l’entretien est déjà un indicateur de la motivation de ce dernier. D’autres questions comme « qu’est-ce qui vous motive à travailler au sein de notre organisation » ou « quel aspect de ce poste préférez-vous ? » permettront de mieux appréhender le niveau de motivation du candidat.

La grille d’entretien d’embauche est un outil important pour aborder tous les points les plus importants lors d’un entretien d’embauche. Elle permet de comparer des candidats de manière objective et de relever les faiblesses et les forces de chacun d’eux. Néanmoins, elles ne doivent pas cloisonner le recruteur à un certain nombre de questions qui ne lui permettront de ne connaître qu’une petite part de la personnalité des candidats.

PDF recrutement PME

Sébastien Canard
Écrit par : Sébastien Canard

Co-fondateur d’OpenSuccess

Entrepreneur dans l’âme, après une expérience commerciale à Londres, à Paris, j’ai participé au lancement de Keljob.com en 2000 pour créer et prendre la direction de la division client et ensuite évoluer comme responsable marketing emploi de FigaroClassifields (Cadremploi, Keljob).

En 2008, j’ai co-fondé la première agence de recrutement digital OpenSourcing avec un model à l’opposé des cabinets de recrutement traditionnels


Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 5

Your page rank: