Ces dernières années me font penser aux fameuses montagnes russes. Nous étions en pleine croissance en 2019, nous avons touché le fond au printemps 2020 et nous connaissons à présent une croissance égale voire supérieure à 2019.

Au niveau Ressources humaines et plus particulièrement au niveau des recrutements il faut suivre la cadence…

Au sein des divisions du Groupe OpenSourcing, nous observons une augmentation de 103 % des missions confiées et plus 54% d’augmentation de candidatures reçues par annonces par rapport à 2020, ce qui nous amène au niveau de 2019 peu ou prou.

Comme tout le monde nous sommes confrontés à un marché du travail clairement en faveur des candidats, alors j’ai décidé de questionner mon réseau Linkedin et voici les résultats.

 

Voici le sondage destiné aux recruteurs :

Sondage recruteur intentions

Sondage effectué sur mon compte Linkedin en octobre 2021

 

Voici le sondage destiné aux candidats, sur leur recherche d’emploi

Sondage candidat recherches d'emploi

Sondage effectué sur mon compte Linkedin en octobre 2021

 

On observe donc que le volume de CV reçus est le principal obstacle rencontré par les recruteurs, suivi du salaire et des critères sélectifs. Le télétravail n’est pas vraiment un frein à l’embauche.

Côté candidat, l’image de l’entreprise ainsi que les perspectives d’évolution sont les deux principaux critères de recherche d’emploi. En troisième position le salaire et enfin le télétravail.

 

J’ai voulu en savoir plus sur les comportements des recruteurs afin d’avancer sur un recrutement:

Intentions recruteurs marché tendu

Sondage effectué sur mon compte Linkedin en octobre 2021

 

Les recruteurs ne sont pas prêts à baisser leur niveau d’exigence et préfèrent négocier des salaires à la hausse, quand ils le peuvent évidemment.

Les recruteurs évoluent donc dans un contexte particulièrement tendu, alors comment s’adapter afin de continuer à recruter ?

 

Voici mes 5 conseils pour recruter sur un marché tendu :

 

Continuer d’investir dans son image recruteur et sa notoriété

Les résultats le confirment, les candidats vont privilégier l’entreprise dans laquelle ils postulent.

Il est donc important de peaufiner votre marque employeur. Travailler son image recruteur ne se résume pas à acheter des emplacements publicitaires sur les réseaux sociaux ou sites de recrutement, mais à bien travailler ses annonces, son site corporate ou encore, ses approches, son processus de recrutement, …

Adopter une stratégie de séduction de candidats

C’est la continuité de l’image recruteur.

Évidemment vous devez séduire vos candidats dès la consultation de votre offre d’emploi puis tout au long de votre processus de recrutement:

  • parcours candidature
  • phase de présélection qui peut se faire au téléphone ou en visio
  • messages d’approche et réponses
  • réactivité
  • accueil des candidats
  • transparence des échanges
  • feedback
  • … jusqu’à l’issue du processus de recrutement qu’il lui soit favorable ou défavorable.

Surtout en ce moment, le candidat a tellement de propositions en main, qu’il ne faut pas hésiter à le séduire afin de le convaincre de rejoindre votre entreprise.

 

Alléger son processus de recrutement

Une fois de plus tout est lié, les candidats ayant le choix dans les propositions de nouveaux postes, nous n’avons pas le luxe de leur imposer un processus de recrutement trop long. C’est le meilleur moyen de perdre vos candidats en cours de route.

Je comprends parfaitement qu’un processus de recrutement avec plusieurs niveaux d’interlocuteurs augmente les chances de faire un beau recrutement, ça se tient quand il n’y a pas ce niveau de concurrence que l’on connaît aujourd’hui.

Afin d’éviter un sentiment de frustration lié au fait d’être passé à côté d’un bon candidat, je vous conseille de réduire le nombre d’entretiens, quitte à laisser le même nombre d’interlocuteurs sur moins de rendez-vous.

 

Etre en veille concurrentielle ( encore plus que d’habitude)

J’ai lu quelque part  “Celui qui détient l’information, détient le pouvoir. Celui qui l’entretien, détient le monde.”

Plus vous en saurez sur les conditions que proposent vos concurrents ( salaires, avantages, méthodes de recrutement,….) plus vous serez en capacité d’ajuster au mieux votre proposition.

Comme on peut le voir sur le second sondage recruteur, 72% des recruteurs sont prêts à augmenter le salaire plutôt que de baisser le niveau d’exigence.

Soyez à l’écoute à tout moment des propositions de vos concurrents. Les candidats avec qui vous entrez en contact, peuvent vous donner une manne d’informations. De plus, la veille concurrentielle se fait aussi sur le web, via les réseaux sociaux, les sites de recrutement.

 

Chasser sur toutes les bases en travaillant son approche

J’ai toujours défendu avec vigueur l’ouverture du sourcing. Un sourcing ouvert, associé à une stratégie de présélection, vous permet de maximiser vos chances de rencontrer les meilleurs candidats.

Aujourd’hui encore plus qu’hier il vous faut ouvrir votre sourcing:

  • Multi-diffusez vos annonces sur plusieurs sites de recrutement
  • Ouvrez vos recherches à plusieurs cvthèques
  • Exploitez pleinement les réseaux sociaux et surtout Linkedin
  • Utilisez la programmatique pour optimiser vos retours

 

En conclusion, les recruteurs ne s’attendaient probablement pas à une sortie de crise comme celle-ci. Le marché est extrêmement tendu dans certains secteurs.

Si c’est le cas de votre marché, il faudra nécessairement prendre des mesures pour continuer à recruter les candidats ad-hoc. OpenSourcing et OpenSuccess proposent des services de sourcing de CVs et de recrutement pour vous aider à y parvenir. Consultez-nous si ça vous intéresse.

 

Dan Guez, co-fondateur du Groupe Opensourcing

 

OpenSuccess - offre recruteurs

 

 


Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 4

Your page rank: